Tendances/Innovations

Jourca: quand les bijoux donnent envie de « changer le monde »

Pénélope Cadeau et Joanne Journée ont décidé de créer une marque de bijoux, locale et engagée pour l’émancipation des femmes. Plus que de simples bijoux, ils transmettent un message de solidarité interculturelle à travers l’histoire des femmes Massaï. Crédits photo mise en avant ©Julie Lagier

Qui a dit que les rencontres ne pouvaient pas changer le monde? En 2019, lors d’un voyage en Tanzanie, Pénélope fait la connaissance des familles Massaï. Aujourd’hui, aux côtés de Joanne Journée, elle aussi globe-trotteuse, la designeuse fait naître « Jourca », une gamme de bijoux qui porte l’emprunte des traditions de ces femmes en quête de liberté.

Joanne et Pénélope se complètent grâce à leur amour pour le bijou éthique ©Melissa Sadouni

« Des identités multiples, réunies dans un seul objet »

Si pour certaines femmes, le bijou se traduit comme un simple accessoire de mode, pour d’autres, la signification est plus profonde. Jourca propose des bijoux éthiques qui reflètent la transmission, l’échange et la sororité. Un objet pour encourager la libération de la parole, capable de transformer les choses. « Ces histoires entremêlées, ces identités multiples réunies dans un seul objet nous fascinent et inspirent chacune de nos créations », expliquent les créatrices. 

Le collier Soror ©Julie Lagier

Boucles d’oreilles, manchettes, colliers : au total, 9 modèles sont disponibles dans cette première collection. Avec des noms tels que « Aux armes » ou encore des noms de déesses comme « Enk’Aï », chacune des créations possède un message, un cri du coeur capable d’être délivré à grande échelle.

Une production artisanale, partagée et engagée

Plus loin que nos frontières, la fabrication commence en Tanzanie. Supervisées par Pénélope, des femmes Massaï participent à la confection des bijoux. Chacune d’elles en confectionne entre 1 et 3 par jour. L’occasion rêvée de subvenir à leurs besoins financiers. « Cette rémunération est 2 fois supérieure au revenu moyen tanzanien », confient Pénélope et Joanne. La contribution artisanale des Massaï est l’occasion de les sensibiliser à la lutte contre les mariages précoces et les mutilations sexuelles féminines afin qu’elles deviennent « des ambassadrices dans leurs villages ».

Puis retour en France. « Les finitions de nos bijoux en perles de verre et de nos gammes dorées sont ciselées, moulées, soudées et assemblées à la main à côté de Marseille. Les pièces en laiton et en étain sont dorées à l’or fin 24 carats, ou plongées dans des bains d’argent, en couches de 1 micron, près de Lyon ». Un design unique où les différentes cultures se rencontrent.

Allures de talismans, chaînes scintillantes, perles colorées, tout est réuni pour inviter au voyage. Cela ne fait aucun doute, Jourca s’impose comme un vecteur d’appartenance et un important marqueur social.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :