En avant demain

Marseille : Quand le marché de Noël se digitalise pour aider les acteurs locaux

La start-up marseillaise « le coq-trotteur » a décidé de digitaliser le marché de Noël de la ville. Une nouvelle initiative solidaire afin d’aider les commerces locaux et de raviver la joie des fêtes de fin d’année, en cette période difficile. 

À quelques semaines des fêtes de fin d’année, la joie semble avoir disparu pendant la crise sanitaire. Mais dans notre malheur, on y trouve encore des rebondissements plutôt positifs. En effet, l’annulation des marchés de noël, créé de nouvelles initiatives un peu partout en France, comme à Marseille. Avec une situation économique désastreuse pour de nombreux commerçants et artisans, certains décident de faire bouger les choses. 

Un marché de Noël en ligne

Il fallait y penser, eux l’ont fait. Le coq-trotteur a décidé de lancer un marché de Noël local…version digitale. Et pour cause, celui-ci ne ressemblera à aucun autre : « pouvoir découvrir et acheter tout ce qui est produit sur le territoire, en quelques clics, est une nécessité. Pour permettre aux acteurs locaux de continuer à travailler. Et ne pas contraindre les Français à acheter leurs cadeaux sur les géants du net », explique la start-up.  

Un marché qui ne remplacera pas la bonne vieille balade sur le Vieux-Port mais qui pourrait s’avérer bénéfique pour de nombreux acteurs locaux. 

Plus de 1000 communes rejoignent le projet

Faire vivre son territoire n’a jamais été aussi important qu’en ce moment. Si la Covid-19 a déjà fait un grand nombre de dégâts irréparables, le coq-trotteur lui, innove. Et qui dit technologie, dit nouveaux usages. En effet, passer par la plateforme de son territoire, pour un cadeau mais aussi un simple produit du quotidien, pourrait décupler la visibilité de chaque acteur mais aussi de leurs revenus. De quoi faire du territoire, « un leader du digital ». 

Pour ce projet, plus de 1000 communes se préparent à créer leur marché de Noël. À cette initiative, se joignent également les offices de tourisme, les départements, les associations de commerçants mais aussi les chambres consulaires, les élus locaux et bien d’autres, désireux de relancer l’économie. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :